Les nocturnes sur les marchés : Une tendance à Toulouse

Désormais, les marchés font leur ‘night’ et restent ouverts jusqu’à 22 h du soir. Après la soirée sur Victor-Hugo jeudi dernier, c’est maintenant au tour du marché des Carmes de s’y mettre.

 

Un grand succès

Jeudi dernier, le marché Victor-Hugo organisait une nocturne où plus de 5 000 Toulousains ont été présents. Même la halle très vaste n’a pas pu accueillir tous les visiteurs venus pour découvrir les bouteilles de vin, les tartines de foie gras, les plateaux de charcuterie… Après une soirée test qui s’est tenu au mois de septembre durant le festival ‘Toulouse à Table’ (1 800 visiteurs), le record a été battu lors de cette nouvelle nocturne.

Personne n’a imaginé un tel succès. Selon un des responsables de l’association des commerçants à Victor-Hugo, le principe est de satisfaire les clients, de favoriser plus de dynamisme au niveau du marché et de souder commerçants. Ici, le but n’est pas d’organiser des nocturnes chaque mois, même si beaucoup de personnes le demandent, mais d’en faire tous les 3 mois, poursuit-il.

Cette tendance ressemble à peu près à la mode des apéros-tapas de Barcelone. Pour cette soirée, ce sont les Carmes qui vont proposer une nocturne. C’est une première pour cette institution dont le prix du mètre carré est très élevé. Selon l’association du marché des Carmes, l’objectif est de refléter une image qui correspond vraiment à la réalité. Sur ce marché, ce ne sont pas seulement les avocats, les médecins et les personnes aisées qui y font leurs courses, car tout le monde est le bienvenu, affirme-t-elle.

Ce genre d’évènement intéresse aussi Saint-Cyprien qui prévoit d’en organiser, à leur façon, au printemps prochain. Leur idée est de faire un buffet campagnard. Mais avec leur halle très étroite, les commerçants veulent l’organiser en extérieur.

 

Les Carmes s’y mettent aussi

Le marché des Carmes, créé en 1963, n’a jamais ouvert en soirée. Il s’agira donc d’une première pour les commerçants et les acheteurs. Pour cette première nocturne, 48 loges seront proposées. La présidente de l’association des commerçants sur ce marché a réussi à faire participer l’ensemble des commerçants. Malgré certaines réticences, beaucoup ont accepté et s’organisent comme ils peuvent, ajoute-t-elle. Elle stipule que l’objectif est de sortir de la routine et d’apporter un peu de gaieté sur ce marché. La halle des Carmes propose des allées larges capables d’accueillir plusieurs personnes.

Vous aimerez aussi...