La droite surpasse la gauche, le FN n’a pas de département

La vague bleue réussit un coup de maitre avec 65 départements. La gauche n’a que 31. Le Front National n’en a aucun. Les départements de Tarn-et-Garonne et de Vaucluse n’ont aucune majorité.

Sur 2 000 cantons de France métropolitaine, le centre et la droite réussissent à décrocher 1 137 à 1 157, tandis que la gauche n’obtient que 776 à 796. Pour le FN, il détient seulement 43 à 47.

Victoire écrasante de la droite

Plusieurs départements virent à droite : Aisne, Ain, Allier, Bouches-du-Rhône, Creuse, Cher, Charente, Côtes-d’Armor, Corrèze, Drôme, Deux-Sèvres, Essonne, Doubs, Essonne, Eure, Isère, Indre-et-Loire, le Nord, Jura, Oise, Saône-et-Loire, Pyrénées-Atlantiques, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Territoire-de-Belfort, Somme. Au-delà de la métropole, la droite acquiert Mayotte et la Réunion.

Malgré cette victoire, la droite est toujours divisée. Alain Jupé affirme qu’elle est due au consortium UMP-Modem-UDI, tandis qu’Alain Sarkozy annonce un ‘désaveu vis-à-vis du pouvoir sans appel’.

Des pertes inestimables pour la gauche

C’est un échec mémorable pour la gauche qui perd 27 départements. Parmi les départements importants perdus se trouvent l’Allier, les Bouches-du-Rhône, l’Essonne, les Deux-Sèvres, les Côtes d’Armor, le Nord, la Corrèze la Seine-Maritime et Saône-et-Loire.

Le Premier ministre a admis les scores extrêmement importants de l’extrême droite. Il regrette la division de la gauche durant le 1er tour. Jean-Luc Mélenchon incite la gauche à ne pas laisser François Hollande et Manuel Valls anéantir l’idée progressiste du parti.

L’échec du FN

Le FN n’aura pas de départements. Toutefois, il accuse d’excellents résultats (40% des voix) sur les cantons où il s’est présenté. Selon Marine Le Pen, c’est une base pour les prochaines victoires. Elle ajoute que l’alliance UMPS/FN est se construit progressivement et solidement.

Des incertitudes pour 2 départements

En Vaucluse, la droite et la gauche détiennent respectivement 12 sièges. Le FN gagne 6 sièges et la Ligue du Sud remporte 4.

En Tarn-et-Garonne, droite et gauche se valent en obtenant 14 sièges respectifs.

Pour 3 départements, la gouvernance est indécise, mais le parti en tête est pressenti pour l’emporter. Au Pas-de-Calais, la gauche est victorieuse dans 18 cantons, la droite remporte 13 et le FN 6. Dans l’Aisne, la droite gagne 18 sièges contre 16 pour la gauche et 8 pour le FN. Dans le Gard, la gauche totalise 22 sièges, la droite est à 20 et le Front National à 4 uniquement.

Vous aimerez aussi...